PUCE MOMENT





Fondateurs du groupe électro-pop CERCUEIL projet avec lequel ils ont sorti deux albums, et inscrit leur place dans le paysage musical français, Nicolas Devos et Pénélope Michel collaborent ensemble depuis plus d’une dizaine d’années au travers de créations visuelles et sonores sous le nom de PUCE MOMENT. Outre le clin d'œil au fameux court-métrage onirique signé Kenneth Anger, ce patronyme traduit également la notion d'éphémère, d'où en résultent des textures cinématographiques, naviguant au gré de l'inspiration entre ambient, électronique et noise, incartades doom et percées de lumière.


Leur approche plastique et sensorielle du son les amènent à concevoir des dispositifs immersifs dans lesquels la musique oriente le rapport du spectateur à l’image et à la narration. Leur premier spectacle pluri-disciplinaire La Lenteur créé en 2014, interroge la place du récit dans le processus d'écritures croisées, convoquant mémoire collective et figures mythologiques contemporaines. 


Leur nouvelle création en cours Crumbling Land est un projet de spectacle visuel et sonore pour deux chanteuses lyriques et deux musiciens dans un dispositif interactif réagissant aux mouvements des vents solaires en temps réel, tels qu’ils sont observés depuis l’observatoire de géophysique de Sodankylä en laponie finlandaise. La première aura lieu en mars 2017 au Vivat à Armentières et en co-réalisation avec l’Opéra de Lille.


Ils ont composé les bandes originales de nombreux films de fiction ou documentaires (« 700000 » un webdoc d’Olivier Lassu et Maxime Chelliwien en 2016, « Hotel » de Benjamin Nuel en 2012…) ou encore sous la forme de ciné-concerts : depuis 2012 ils tournent intensivement en France et en Europe avec le film culte de David Lynch EraserHead, à la puissance époustouflante et à l’atmosphère surréaliste pour lequel la musique est entièrement re-créée et jouée en live.


Ils collaborent ponctuellement pour le théâtre (Anne Monfort en 2009, Florence Evrard en 2016) et surtout pour la danse. Ils composent régulièrement pour le chorégraphe Christian Rizzo (le Syndrôme Ian en 2016, Ad Noctum en 2015, De quoi tenir jusqu’à l’ombre en 2013, Néofiction en 2012), et la chorégraphe Mylène Benoît (L’Aveuglement en 2016, Notre Danse en 2014).  


Un nouvel album de Cercueil est en préparation.